Avant

- Maison construite en 1982, à étage, S.Hab de 115 m². parpaings + isolation intérieur polystyrène de 7.5 cm, menuiseries bois double vitrage et menuiseries bois simple vitrage, ventilation auto réglable simple flux, chauffage électrique et cheminée insert bois, ballon d'eau chaude 200 l, volets bois
Des travaux d'isolation de toiture avait déjà été réalisé en 2008 dans les combles (ouate de cellulose soufflée R=5)
Classe énergétique de départ D et 230 kWhEP/m².an (en tenant compte du chauffage bois pour mode de chauffage principale) ou E et 325 kWhEP / m² .an si on ne tient compte que de l'électrique.

Après

Le souhait des clients était de créer de plus larges ouvertures au Sud pour profiter de l'apport solaire gratuit, et de gagner en confort thermique. L'autre problématique était de se projeter le jour ou ils n'utiliseront plus le bois comme source d'énergie principale alors qu'ils occuperont en continue la maison (retraite).

Travaux réalisés en 2010.

Amélioration du bâti : Changement de toutes les menuiseries façades Sud, création de larges ouvertures Sud au RDC, menuiseries Alu, double vitrage argon. Changement des portes du garage, Pose de volets battants alu Isolés.
Ventilation : Mise en place d'une ventilation hygro B Basse consommation
Chauffage : Mise en place de radiateurs à inertie avec programmateur d'ambiance,
Production d'eau chaude : Mise en place d'un Ballon Thermodynamique.

APRES on passe en classe D avec 155 kWhEP / m² .an l'amélioration enregistrée est de 50% en comparant avec la classe énergétique avant travaux de 325 kWh/m².an

Total travaux : 23 574 € TTC, en TVA 5,5%

Crédit d'impôt généré de 2423 €
Et Aide régionale : 1583 €
soit une économie de 4006 € soit 16% du montant des travaux ce qui porte le coût travaux à 19 568 € TTC

L'économie sur leur facture d'énergie est de 755 € /an.

Eco PTZ de 20 000 € soit 166 € par mois (HA)
Outre le gain financier ils ont principalement gagné en confort et bien être.


Avant

Maison rénovée en 1979, mais datant d'avant 1960. Surface de 140 m²hab. sur deux niveaux + comble volume de chauffe très important Ht sous plafond de 3 m, structure pierre non isolé, plancher haut bois, comble isolation en place depuis 1979, menuiseries bois simple vitrage, chaudière mixte fioul et bois (30 ans) chauffage et production d'eau chaude.
Classe énergétique de départ F avec une conso à 331 KwhEP/m².an

Après

Le ballon d'eau chaude est en panne et la chaudière ne fera pas un autre hiver. Des clients avec un comportement très économe et demandant un température ambiante de 19°C.
Profiter du changement de ces équipements pour revoir l'isolation de la maison. Il est évident que compte tenu du volume de la maison et de sa surface de murs et toitures et cave semi enterré l'isolation des murs et plancher en plus de la toiture aurait été souhaitable, mais des contraintes liées à l'existant et au budget travaux conditionne le projet.

Travaux réalisés

Isolation des combles (R=8), Isolation du plancher donnant sur la cave semi enterrée (R=4)
Mise en place de menuiseries PVC double vitrage argon + volet roulant Isolation des coffres volets roulants
Remplacement de la porte d'entrée par une porte Alu, bénéficiant du critère de performance pré requis,
Mise en place d'un Ballon d'eau Chaude Thermodynamique,
Installation d'un système de chauffage par Géothermie (2 sondes) mise en place de nouveaux radaiteurs
Installation d'une ventilation et mise en place des entrées d'air

APRES travaux la performance attendue est de 180 kwhEP/m² .an et classe D, on améliore de 40% la performance thermique de cette maison, sachant que l'isolation des murs n'a pu être faite pour des raisons de choix d'ordre financier.

Total travaux : 53 135 € TTC (TVA 5.5%)

Aides attribuées :
Anah de 5 800 €
Région : 4780 €
Crédit d'impôt : 6400 €

Soit une économie totale réalisée de 16 980 € grâce aux aides et crédit d'impôts soit 32 % du montant des travaux.

Eco PTZ de 30 000 € soit une mensualité de 249 €
Prêt MSA à 0% : 4500 € soit une mensualité de 75 € par mois pendant 5 ans
Leur maison est devenu confortable « chaleur » et leur consommation de fioul pour le chauffage de 43 803,28 kWhEF / an initialement passe à 9960 kwhEF/an grâce à la géothermie.